Trail de l’île de Batz

TrailBatz
Début juillet (le 5 précisément), était organisé une course à pied sur l’île de Batz, située en face de Roscoff.
Le trail se déroule en deux parties, une de 10,5 km qui fait le tour de l’île et le semi-marathon qui fait le double, soit 21 kms de running !
La météo devait être au beau fixe et nous voici donc en train d’attendre le bateau dès 11h du matin sur le joli port roscovite. Nous n’étions pas les seuls à vouloir embarquer puisqu’à cette occasion l’ile est envahie chaque année par des centaines de coureurs et de touristes !
Plage_Batz
Voici les coureurs avant le départ de la course près de la plage.
Trail_Batz
A vrai dire je ne participais pas au trail, pas cette année en tout cas. Alors pendant que mes amis se tuaient à la tache couraient, je me suis baladée !
FleursdeBatz
pétanque_ile_de_batz
Maison_ile_de_Batz
Processed with VSCOcam with f2 preset
Ile_de_Batz
Et voici les plus courageux : 10 km parcourus !Trail_de_Batz
Allez, soyons fous, mon objectif pour l’année prochaine : participer moi aussi au Trail de l’île de Batz après un entraînement intensif toute cette année pour arriver au niveau. On y croit !

Plus d’infos sur l’île de Batz : le site internet de l’office de tourisme et leur page Facebook.

Balade à Plouarzel

Oula ça fait un petit bout de temps que je n’ai pas publié sur le blog ! Un déménagement et beaucoup de choses à faire liées à une nouvelle vie et voila je perds le fil 😉
Me revoila donc avec quelque photos prises lors de ce beau week-end ensoleillé sur les côtes du Finistère nord.
Au programme une balade à Plouarzel et Lampaul-Plouarzel, qui se situent juste à côte de chez moi et que je connaissais très mal ! Honte sur moi car j’y ai découvert des endroits absolument magnifiques, avec des plages et criques dignes de la méditerranée. Une mer turquoise et des falaises blanches et ocres. Assez détonnant par chez nous ! Et tout ceci face à Molène et Ouessant, que demandez de plus….
Graffiti_Plouarzel
Plage de Porsevigne
PLouarzel
Fleur
Falaises_Plouarzel
Plage de Ruscumunoc
Plouarzel3
PLouarzel2
Graffiti_Plouarzel2
Le port de Porspaul à Lampaul-Plouarzel
Chatons_Plouarzel
Maison_Lampaul_Plouarzel
La maison sur la dune, qui n’a pas de jardin ni aucune délimitation d’ailleurs !
Bouées
L’effet rendu par les photos n’est parfois pas aussi magique que dans la réalité. Je vous invite donc à vous y rendre un jour pour profiter de ce petit coin de paradis encore assez peu fréquenté et à seulement 35 min de Brest !
Plus d’infos sur Tourisme Plouarzel et sur la page Facebook dédiée.

 

Un dimanche à Bréhat

carte-brehat
Bréhat est en fait constituée d’une centaine d’îles et d’îlots, et la principale, celle où nous avons passé l’après-midi se compose d’une partie nord et d’une partie sud comme vous pouvez le voir sur la carte.
Avec 290 ha de superficie l’île offre une multitude de choses à voir. Nous l’avons parcouru du sud au nord, puis en sens inverse pour reprendre la navette de 19H.
Pour y aller nous avons pris le bateau depuis Ploubazlanec (à côte de Paimpol) et il nous ne nous a fallu que 10 min pour arriver à bon port :
Bréhat6
Bréhat
Mouette
Voici notre première halte pour la pause pique-nique. Ici la plage du Guerzido, totalement paradisiaque !
PlageBréhat
PlageBréhat
Bréhat bénéficie d’un microclimat, comme la plupart des îles en Bretagne et effectivement la végétation y est particulièrement luxuriante. Nous avons pu croiser des palmiers géants un peu partout, mais également des figuiers et même un olivier.
Bréhat4
Bréhat3
Maison
Voici la vue depuis la chapelle St Michel située sur le point culminant de l’île, à 33 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Croix
Ici le moulin à marée du Birlo, classé monument historique et qui fut construit de 1633 à 1638 :
Moulin
En route vers le nord de l’île nous sommes tombé sur ce petit marché bio, où l’on peut se servir soit même et où seul le chat nous surveille entre deux siestes. Il suffit de mettre l’argent dans la boîte pour payer ses achats ! La vie insulaire et ses facilités….
Petit marché
Cat Bréhat
Chat Bréhat
Pain bio
Petite pause en prame sur le chemin du retour 🙂
Pramejpg
Maison2
Cheval

Si vous souhaitez visiter cette île paradisiaque des Côtes d’Armor vous trouverez toutes les infos sur le site de l’Office du Tourisme de l’île de Bréhat. Concernant les horaires des navettes allez consulter celui des vedettes de Bréhat.

Les 10 festivals bretons à ne pas rater !

FestivalBzh
©OlivierEhouarne

Voici mon top 10 des festivals sympas à faire en Bretagne avec l’arrivée des beaux jours. Je les ai pour la plupart testés, et approuvés !

Les petites folies du 13 au 24 mai 2015 en Pays d’Iroise (29)
Lespetitesfolies
Comme l’année dernière les festivités se passeront sur plusieurs dates et à plusieurs endroits. Le festival démarre donc à Ploumaguer, puis Ouessant, et enfin les dunes de Lampaul-Plouarzel. Que des sites atypiques en somme !
Pour l’avoir fait l’année dernière, les deux derniers jours à Lampaul donc, je vous le recommande vivement ! Le site au bord de la plage est magnifique et l’ambiance est au rendez-vous.

Art Rock 22, 23 et 24 mai à St Brieuc (22)
Art rock
Si Yelle fait partie des têtes d’affiche cette année encore ce n’est pas un hasard. Julie Budet de son vrai nom est effectivement native de St Brieuc, fille de François Budet, lui même auteur et interprète de Loguivy-de-la-Mer!! Voila pour la petite anecdote du jour!
L’affiche est réalisée par Jean-Charles de Castelbajac pour cette édition 2015 qui investira comme tous les ans le centre ville pour trois jours et trois nuits de découvertes musicales.

Festival Bobital les 3 et 4 juillet à Bobital (22)
Bobital
Aussi connu sous le nom de L’Armor à Sons Festival depuis 2009, ce dernier est le descendant du festival des Terre-Neuvas. Situé à seulement 5 km de Dinan, la programmation de Bobital se veut de plus en plus plus riche, plus éclectique encore que les années précédentes. Pas moins de quatorze groupes vont se succèder sur les deux scènes du festival. Parmi eux, des têtes d’affiches comme Franz Ferdinand ou Fauve, mais aussi de futurs grands.

Astropolis du 3 au 5 juillet à Brest (29)
AstropolisCette année c’est la 21e édition de ce rendez-vous électronique qui se déroulera à plusieurs endroits de Brest.
Fort du succès de la croisière en rade brestoise, cette année le festival en propose donc 3 en partenariat avec les vedettes Azénor. L’incontournable tournoi de pétanque Mix’n’Boules se tiendra encore place Guérin dans le quartier de St Martin. Et les familles ne seront pas en reste puisque l’Astro family propose une grande fête pour les enfants au Jardin Ephémère qui sera installé tout l’été place de la Liberté !
La programmation complète ici.

Festival du Bout du monde 31 juillet, 1 et 2 août 2015 Presqu’île de Crozon (29)
Bout du monde
Le plus gros festival de musique du monde de Bretagne à la pointe du Finistère !
Plus de 450 artistes se succéderont pendant 3 jours de festivités et de découvertes musicales.
Un certain groupe fan de la Compagnie créole a d’ailleurs créé une page sur Facebook dans l’espoir que le groupe martiniquais soit (enfin !) programmé cette année. Suspens insoutenable….
Sinon pour la programmation officielle c’est par ici.

Festival Belle Ile On Air les 7 et 8 août à Belle-Ile-en-Mer (56)
Belle ile on air
On me l’a maintes fois recommandé et rien que pour visiter Belle-Ile j’aimerais y aller ! Un jour peut-être…
Le festival se veut éco-responsable puisque la protection de l’environnement sera mis en avant comme chaque année.
La nouveauté 2015 : l’association TOMM EO souhaite affréter un navire qui fera l’aller-retour entre Vannes et Belle-Ile. Pour que cela soit possible, un financement participatif a été lancé sur kisskissbankbank.

Festival interceltique de Lorient du 7 au 16 août (56)
10419454_799190783457288_2609891232053986280_n
Encore un festival que je veux faire chaque année et que je ne fais jamais parce qu’il y a toujours quelque chose qui tombe en même temps. Quelque chose de plus tendance certainement…C’est vrai que je ne suis pas une aficionada de musique bretonne et pourtant quand j’entends un bagad jouer je trouve ça magnifique ! Cette année le festival mettra à l’honneur la Cornouailles et l’île de Man.
Pour découvrir les éditions précédentes et le teaser de cette année c’est par ici.

Festival Visions en août Plouezoc’h (29)
Visions
Le petit festival qui monte qui monte, près de Morlaix. Un brin hipster, encore à taille humaine et qui n’est pas encore sûr de revoir le jour cette année. Pour l’avoir fait lors de sa toute première édition j’avais trouvé le site vraiment dingue (Dourduff-en-mer) et le festival avec un sacré potentiel. En espérant que les organisateurs (Les Disques Anonymes) puissent réitérer les festivités cet été !

La Route du Rock du 13 au 16 août Saint-Malo (35)
Rdrock
Je n’ai fait qu’une fois ce festival, lors de l’édition 2012, de manière totalement improvisée d’ailleurs. Je n’ai vu aucun des concerts mais ce qui est bien à la Route du Rock c’est que la scène n’est jamais loin, on peut donc toujours entendre les artistes sans problème. Le soleil était au rendez-vous cette année là et malgré les bobos parisiens débarqués en masse l’ambiance était très sympa. Ce qui m’a marqué le plus c’est le fait de croiser des anglais sur ce site. Certes l’Angleterre n’est pas loin, mais le fait est que la programmation pointue et la réputation de ce festival a dépassé nos frontières !

Motocultor Festival St Nolff du 14 au 16 août (56)
Motocultor
Vous n’avez pas réussi à trouver de billets pour le Hellfest cette année ? Et bien allez donc au Motocultor. Parait-il que c’est bien….Je ne suis pas fan de métal et je n’ai pas testé celui-ci personnellement. Par-contre j’ai fait le Hellfest l’année dernière, mais ça n’est pas l’objet de cet article…. Alors si vous avez experimenté celui-ci n’hésitez pas à mettre un commentaire !

Je vous ai volontairement évité les Vieilles Charrues, étant pour moi un festival déjà ultra connu et médiatisé. D’ailleurs, pour y être allée plusieurs fois auparavant je n’y retournerai plus. Trop de monde, trop de bières coupées à l’eau, trop de viande saoule….Je préfère nettement privilégier les petits festivals organisés avec des bouts de ficelles et dont l’accueil et l’ambiance seront mille fois plus conviviaux et authentiques. 

Bon et sinon vous l’aurez compris, les meilleurs festivals se passent en Finistère ! 😉

Balade au Petit Minou

Aujourd’hui sur le blog je vous emmène à Plouzané, au phare du Petit Minou !
Non ce n’est pas une blague, cet endroit existe bel et bien et se situe à environ 30 min en voiture de Brest.
Construit en 1848 sur un rocher, à quelques mètres de la pointe elle-même, on y accède par un pont de pierres.
Sa lanterne culmine à 38 m au-dessus de la mer, et son éclat porte à 19 miles. L’alignement avec le phare de Sainte-Anne du Porzic indique la direction à suivre pour emprunter le goulet et sécurise ce dangereux passage parsemé de rochers.
La plage du Petit Minou située non loin du phare est également un endroit réputé des surfeurs.
PetitMinou
Armérie2
Tourné vers Brest, on peut admirer les mouvements des navires entrant ou quittant la rade.
Phareetbateau
PhareMinou2
PhareMinou3
ArmérieMaritime
Pêcher, avec une vue imprenable !
RocherPêcheurs
Armerie
PhareMinou4

« Home is where the heart is »

bzh
Je passe devant cet endroit quasiment toutes les semaines, et je ne me rends même plus compte parfois de son aspect singulier. Une chapelle, un croix et un calvaire plantés là, sur la falaise, face à la mer.
Cette chapelle c’est la dénommée St Samson, construite en 1785. A cette époque, alors que la grande route « touristique » qui la longe n’existait pas, elle devait vraiment être au milieu de nulle part.
Sa fontaine était bien connue pour ces vertus miraculeuses. Elle avait la réputation de guérir les maux d’yeux et les rhumatismes. On y plongeait également les enfants pour leur donner de la vigueur.
St Samson quant à lui n’a pas grand chose à voir avec cet endroit. Il nous vient du Pays de Galle et il aurait évangéliser l’Irlande. Il débarquera ensuite en Armorique et s’établira à Dol de Bretagne. Il fait partie des sept saints fondateurs de la Bretagne.

Après cette minute historique, place aux images. Attention, certaines photos peuvent s’avérer traumatisantes pour toute personne en mal du pays!
pêcheurs
Port
Paddle
Presqu'île
Galets2
Galets
Paddle2
Bateaux
Lichen
Paddle3

Comme vous aurez pu le constater sur ces photos, la vie est difficile en Bretagne, il fait un temps vraiment horrible et on s’ennuie terriblement !

Et coucou aux parisiens ! 😉

Le portrait de Patricia Ezvan

PATRICIA
Cette fois-ci partons à la rencontre de Patricia, praticienne en bien-être et gestion du stress, qui va nous parler massages Amma et relaxation. Zen, soyons zen !

Voici 5 questions posées à Patricia Ezvan :

1. Peux-tu te présenter en quelque mots?
Je suis une ancienne responsable qualité/sécurité/environnement dans le métier de la peinture qui a changé de vie et de région pour créer mon entreprise A l’ombre d’un chêne. Je massais depuis plusieurs années mes proches et l’envie d’aider les personnes à gérer leur stress par le massage a été le plus fort. Après une installation sur Saint-Pol-de-Léon, mon destin m’appelle maintenant sur Guérande, ma ville d’origine où je vais m’associer avec Gaëlle Janvrin dans son salon Le nid du bien-être qui se marie très bien à A l’ombre d’un chêne, le destin !

2. Présente-nous ton activité professionnelle pour ceux qui ne connaissent pas tes techniques de massages
Les techniques que j’utilise permettent de diminuer le stress accumulé dans le corps.
En entreprise, je propose le massage Amma : c’est un massage qui est pratiqué habillé sur une chaise ergonomique. La tête, les cervicales, les trapèzes les bras jusqu’aux doigts ainsi que tout le dos sont massés par acupression, balayage et percussions. En seulement 20 minutes les tensions sont apaisées et on repart travailler plus léger !
Je propose aussi des formation Do In. En groupe de 10 personnes, je vous apprends à vous automasser, soulager les tensions de la tête au pieds ! Pour pouvoir reproduire les gestes appris en formation, je donne un mémo avec des photos très pratique.
En salon, je propose en plus un massage pieds/mollets très complémentaire au massage Amma (de 20 à 40 minutes). Pour les personnes qui veulent rééquilibrer leur énergie, je propose un massage Chinois d’une heure ou les principaux méridiens sont massés, une sensation de légèreté vous envahi tout au long du massage.

3. Qu’est-ce qui t’as donné envie de changer de profession ?
En tant qu’ancienne responsable sécurité, j’au pu observer que tous les métiers engendrent du stress plus ou moins bien supporté suivant les personnes. Comme j’ai vu les résultats grâce au massage sur mes proches, j’ai voulu allier la prévention des troubles musculo-squelettiques et le bien-être en proposant le massage Amma dans les entreprises. Voir le visage détendu d’une personne massée après seulement 20 minutes est une telle reconnaissance que je me suis dis que j’était sur la bonne voie.

4. Petite question réseaux sociaux : quels sont ceux que tu utilises le plus et qui te semblent les plus intéressants dans le cadre de ton activité ?
J’ai un site internet qui permet de me présenter ainsi que mes différentes techniques de massage.
Sur Facebook, je communique sur les événements, je donne mes « trucs » pour se sentir bien.
Sur Linkedin, je développe mon réseau et reste en contact avec toutes les personnes rencontrées lors de réunions réseau comme celles organisée par « Femmes de Bretagne ».
Sur mon e-boutique, on retrouve toutes les formules adaptés : idée cadeau pour les nouveaux parents, les femmes enceintes, instant mère/fille, enterrement de vie de jeune fille…

5. Quels sont tes futurs projets ?
Le déménagement prévu pour mi-avril et l’association avec Gaëlle Janvrin dans son salon Le nid du bien-être.
Dès le mois de mai, je vais pouvoir proposer le massage Chinois, un massage qui permet d’enlever les tensions de l’ensemble du corps avec un effet bénéfique immédiat (massage d’une heure).
Je continuerai bien sûr à venir chouchouter mes clients et clientes du Finistère deux vendredis par mois à domicile (sur rendez-vous). Je continuerai aussi à faire des formations Do In à domicile et apporter du bien-être lors de vos évènements (anniversaire, mariage, enterrement de vie de jeune fille…).
Vous pourrez donc me retrouver sur le marché de Guérande les samedis pour faire découvrir au plus grand nombre les bienfaits des massages notamment le massage Amma réalisable sur place !

A l’ombre d’un chêne est également présent sur Pinterest et Google+ !

N’hésitez pas à contacter Patricia pour prendre rendez-vous au 07 86 27 10 02 ou par mail : amma@alombredunchene.com

5_n

Le portrait de Ma tite poulette

Matitepoulette

Je la suis depuis quelque temps la petite poulette sur Instagram et j’avais bien envie de découvrir qui se cachait derrière ces illustrations qui sentent bon l’enfance et le caramel au beurre salé (breton) !

Voici 5 questions posées à Ma tite poulette :

1. Peux-tu te présenter en quelque mots et nous décrire ton blog ?
Je suis une femme (si, si) qui aime la bidouille artistique en tout genre, aussi bien digitale que traditionnelle. Changer de support ne me pose aucun problème tant que ça reste accessible pour moi et que l’expression reste sincère, entière et fondée. C’est juste une question de forme.
Mis à part ça, j’ai la chance d’avoir un homme et deux enfants adorables. Ils sont mon équilibre, un équilibre stable et rassurant pour moi. Entre le boulot et mes amours, je suis du genre heureuse dans ma vie. Mes origines bretonnes viennent de mon grand-père, qui était un breton pur beurre. Même si je n’y suis pas née, je traîne pourtant mes bottes en Bretagne depuis toute petite et ressens le besoin de m’y ressourcer régulièrement faute de pouvoir m’y ancrer pour le moment.
Plus généralement j’aime les jolies choses souvent toutes simples, les trucs qui font faire des loopings à mon p’tit cœur et qui me collent des étoiles plein les mirettes. Je ne m’attache qu’à aller vers ce qui fait du bien. J’aime mes enfants, mon homme, le chocolat, le beurre salé, la Pointe du Millier, l’altruisme, New York, les framboises et Douarnenez.
À l’inverse je fuis tout ce qui est toxique en tout genre, à commencer par certaines personnes. Je n’aime pas batailler, je hais les histoires, le fromage cru, les rages de dents, les gens bêtes et méchants (on appelle ça aussi des cons je crois…), la prétention, l’intolérance, le manque de respect et les araignées.
Quant à mon blog, je l’utilise avant tout pour diffuser mes niouz mais j’y mets aussi des blah blah ou des coups de cœur. Je peux écrire une page entière ou bien me contenter d’une seule image. Depuis sa mise en ligne, je suis heureuse de voir le nombre de vues augmenter à fond les manettes. Je regrette parfois le peu de commentaires laissés, mais bon, au final la pipelette que je suis, se rattrape ailleurs ! 

2. Qu’est-ce qui t’a donné envie de démarrer ce blog ?
Le lancement de Ma Tite Poulette en juillet dernier. Je ne savais pas encore où j’allais, si ça allait prendre un peu d’ampleur ou pas du tout alors je me suis dit que pour commencer c’était plutôt chouette. Et puis finalement je l’ai gardé, sans passer par un vrai site. J’y ai mes habitudes, mes repères. J’ai beau être aussi ailleurs sur la toile, je trouve que le blog est un peu le lieu de ralliement, l’endroit où on est sûr de trouver l’info recherchée. Enfin, c’est en tout cas ma vision des choses et ce que j’essaye de faire passer.

3. J’ai vu qu’il y avait le label « Tout commence en Finistère » sur ton site, peux-tu nous parler de ce partenariat ?
Je les avais contactés à l’époque de mon projet Base Jaune (crowdfunding 100% breton) pour leur demander s’ils acceptaient de me faire un peu de pub. Après quelques emails, ils m’ont proposé de devenir ambassadrice de la marque et j’ai bien sûr accepté avec grand plaisir. Être ambassadrice de la marque ‘Tout commence en Finistère’ est pour moi une fierté. Je ne dessine pas une petite alsacienne ou une petite provençale en même temps. Non… c’est bel et bien une petite bretonne, donc forcément tout ça a le bon goût de beurre salé et j’espère sincèrement que ça parle aux Breton(ne)s. C’est vraiment chouette de véhiculer l’image de la Bretagne d’une manière ou d’une autre et de participer ainsi (très modestement pour ma part) à son rayonnement.

4. Petite question réseaux sociaux : quels sont ceux que tu utilises le plus et qui te semblent les plus intéressants dans le cadre de activité ?
Je suis sur Twitter et Instagram. Je préfère être sur peu de réseaux mais y être vraiment à fond plutôt que de faire des copiés-collés sans âme, en survolant les autres comptes et sans prendre le temps de répondre aux commentaires. J’y diffuse mes infos, mais j’aime aussi y passer du temps à découvrir, échanger, partager, dialoguer. Instagram est top pour les artistes visuels je trouve. On va droit au but, on passe par l’image avant de passer par le texte. Le message doit être fort. Je déplore néanmoins parfois une certaine vulgarisation et une utilisation abusive de filtres que-même-ils-te-pètent-la-rétine-et-flinguent-la-photo mais ça reste un très bon réseau sur lequel je rencontre de très belles personnes. Twitter est à mes yeux tout l’inverse en terme d’utilisation : il faut aller droit au but en 140 caractères. Pourtant j’aime beaucoup cette façon de communiquer également. Et j’y fais aussi de très chouettes rencontres. Bref, les deux répondent parfaitement à mes attentes, même si je suis beaucoup plus sur Instagram.

5. Quels sont tes projets futurs avec ta marque Ma petite poulette ?
J’attaque le dernier step de ce que je m’étais fixée lorsque j’ai lancé mon projet. Après avoir fait éditer une première série de produits, je suis en train de lister les boutiques avec lesquelles j’aimerais travailler. Mon but avant l’été est de trouver au minimum un point de vente en Bretagne (idéalement dans le Finistère) et ainsi ‘tester’ mes produits (mugs, cartes postales, etc) sur le grand public.
Par ailleurs je travaille déjà sur une nouvelle série de visuels, et donc de nouveaux produits, avec toujours la volonté de laisser un bon petit goût de beurre salé à travers Gus et la Poulette !
C’est en tout cas beaucoup de travail. Je suis seule à la barre donc il faut être partout à la fois, tout gérer, mais j’aime ce que fais. J’adore ça en fait ! Un pur kiffe !!

Pour soutenir son travail et acheter ses jolis créations voici sa tite boutique !

Illustrations

Et en ce moment il y a un petit jeu concours sur son blog, c’est jusqu’au 28 mars alors dépêchez-vous !

Ma Tite Poulette - Let's Play

Balade à la pointe St Mathieu

Une balade aux conditions optimales avec ciel bleu, peu de vent (fait assez rare dans ces contrées pour être souligné) et mer turquoise ! Le paradis sur terre en somme.
La pointe St Mathieu à Plougonvelin est un site remarquable pour son panorama à couper le souffle mais également pour son phare, construit en 1835, son abbaye aujourd’hui en ruines et abandonnée, sa chapelle et son sémaphore.
Beaucoup d’atouts regroupés en un seul lieu mais ces derniers n’étaient pas l’unique raison pour laquelle je souhaitais me promener ici.
En effet il y a quelque mois j’ai pu apercevoir une oeuvre graffée sur un blockhaus situé non loin du site. Cette oeuvre avait été postée sur la page Facebook de l’artiste en question, à savoir : Zag.
Je suis partie à la recherche de ce magnifique graff et je n’ai pas été déçue !

Le phare St Mathieu
2918

L’abbaye
2917

Le sémaphore à gauche, l’abbaye et le phare
IMG_2095
IMG_2098

Et voici l’oeuvre, intitulée l’Origine, représentant les artistes Zag et Sia
IMG_2102

Habillée comme l’as de pique un peu, non ?
IMG_2105

Pour tout savoir sur le site de St Mathieu et si vous souhaitez le visiter prochainement et y passer vos prochaines vacances allez sur la page de l’Office de Tourisme de Plougonvelin et sur leur page Facebook.
Et si vous êtes fan comme moi de graff et de street art vous pouvez faire une tour sur les archives de l’artiste Zag pour en connaître un peu plus sur lui et ses collaborations avec Sia.

À bientôt en Bretagne ! 😉

Viens en Bretagne !

Oui oui venez tous ! Enfin pas trop quand même !
Je vous parle aujourd’hui de la nouvelle campagne du Comité Régional du Tourisme Bretagne :
banner_movie
©Agence Phileas

Depuis le 7 mars dernier vous avez peut-être remarqué ces spots diffusés à la TV pour inciter les français à venir passer leurs vacances en Bretagne (comme si on en avait besoin hé ho).
Campagne pas si nouvelle que ça puisqu’en juin 2014 j’avais découvert cette première vidéo avec le fameux Jean-Ba invitant déjà les gens, bretons ou non, à « claquer leur selfie » en vidéo.
Si si souvenez-vous :

Les objetcifs du CRT sont clairs : séduire de nouveaux touristes et passer de 15% à 25% de primo-visiteurs, notamment dans la cible des 25-59 ans.

Alors en 2015 il se passe quoi ?
-> 3 selfies de l’année dernière ont été sélectionnés pour être diffusés lors de cette campagne TV 2015
-> des centaines de vidéos ont été postées en 2014 par les internautes et sont maintenant consultables sur le site de Viens en Bretagne
-> le CRT remet donc en route ce concours de selfies, et après compilation des meilleures vidéos un clip de promotion touristique de la Bretagne sera réalisé et diffusé à la télévision et sur le web début 2015 et en 2016

Personnellement je trouve cette campagne de communication en deux temps vraiment originale et drôle, elle va permettre enfin de détourner la Bretagne de ses clichés habituels (la météo pluvieuse on en parle ?) et convaincre les plus septiques s’il en reste !
La campagne TV se termine le 22 mars, mais pour venir en Bretagne c’est toute l’année alors à vous de jouer et de claquer votre selfie !

Retrouvez toutes les actus sur le compte Twitter et la page Facebook Fans de Bretagne.

À bientôt en Bretagne 😉

mouette