Saint-Nazaire


Saint-Nazaire ça va te plaire comme dirait La loutre et son affiche.
Bon honnêtement je ne suis pas exactement tombée sous le charme de cette ville, d’autant que je l’ai visitée sous la tempête avec un joli crachin finistérien.
Ville grise, bordée par la mer certes, mais faite de constructions modernes d’après guerre. Détruite à 85 %, Saint-Nazaire m’a fortement fait penser à Brest, ville dans laquelle j’ai vécu.
Mais justement, ce genre d’endroit te lance des défis ! Hé oui, le challenge c’est de trouver du coloré, du beau, de l’authentique et du sympathique ! Et je dois avouer que j’y suis parvenu 🙂

~ Se balader ~

Dans le quartier du petit Maroc, le vieux Saint-Nazaire ou encore l’ancien village de pêcheurs. Son nom plutôt exotique aurait une origine finistérienne (encore eux !). C’est à partir de 1930 que ce nom a été trouvé par des marins pêcheurs, venus de Douarnenez, qui s’installèrent sur cette île artificielle. Ces derniers partaient vers les côtes du Maroc pour aller chercher le poisson. Au détour de jolies fresques et du streetart on devine une vie de quartier auparavant familial et vivant.




Un peu plus loin dans la ville, la fresque d’Ellen Rutt réalisée en 2017 dans les cadre du festival Les Escales

~ Où boire un chocolat chaud ? ~

Sous les palmiers bien sûr !
Café littéraire posé devant la mer, pour manger végétarien, boire une bière bio, lire un bouquin, voir une expo, rencontrer des auteurs, faire un apéro-concert…ou juste faire une pause et regarder les mouettes.





Sous Les Palmiers
8 boulevard de Verdun
44600 Saint-Nazaire

~ Où dormir ? ~

Aux Abeilles
Les Abeilles, d’anciens bureaux de remorqueurs, aujourd’hui réhabilités en lieu de résidence artistique et touristique. Situé sur le port, dans le quartier historique de Saint-Nazaire (petit Maroc), le bâtiment de 400 m2 offre une vue imprenable sur la baie de Saint-Nazaire. Un endroit atypique et créatif au plus près de la mer qui propose des hébergements en chambre privée , en appartement ou encore en dortoir.






Les Abeilles
3, rue de l’Écluse
44600 Saint-Nazaire
Pour réserver sur airbnb

Le brunch des Grands gamins

Rennes regorge de bonnes adresses pour aller bruncher. Mais je dois dire que celui des Grands gamins sur le Mail reste pour moi l’un des meilleurs. Et la bonne nouvelle c’est qu’ils ne le proposent pas que le dimanche !

Et oui, bruncher aux Grands gamins c’est possible le samedi aussi, entre 11h30 et 12h ou 13h30 et 14h, et il est préférable de réserver.

Pour 19€90 vous aurez une boisson chaude au choix, un jus de fruits, une assiette salée et une assiette sucrée, le tout fait maison avec des produits frais.




L’exposition actuelle : The Feebles (créateurs de l’identité visuelle du restaurant)

Le reste du temps ce café cantine propose également sur l’heure du midi de très bon burgers :

Hâte qu’il fasse à nouveau beau et chaud pour pouvoir profiter de leur grande terrasse 🙂

Les grands gamins
40 Mail François Mitterrand, 35000 Rennes
02 23 25 89 11
Ouvert du mardi au dimanche

I ♥ Granville

Une grande première pour moi, j’ai décidé d’aller en Normandie, région que je ne connais pas du tout et qui est pourtant tellement proche !  Granville est à seulement 1h15 en voiture depuis Rennes, je n’avais plus d’excuses pour bouder la région normande.
Voici pêle-mêle mes découvertes et bonnes adresses.

Le musée Christian Dior :
Je n’ai pas pris le temps de visiter l’intérieur, et les jardins (dont la roseraie) n’étaient pas franchement folichons, surtout après les tempêtes de l’hiver. Mais la vue mer vers les îles Chausey valait la peine d’aller y faire un petit tour. A refaire au printemps pour pouvoir profiter également du salon de thé extérieur !




La brocante Chez marco (rue du général Patton)


Le salon de thé Picorette



La Haute-Ville
La partie ancienne de Granville vaut le détour avec ses ruelles pavées et ses remparts surplombant le port. Les rues aux noms désuets (rue du marché aux cuirs, du marché au pain..) laissent imaginer le fourmillement passé. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui, et j’ai été un peu déçue par le manque de dynamisme actuel…on va dire que la période hivernale ne s’y prêtait peut-être pas.

Les petits trésors de la rue des Juifs :
Cette rue descend depuis la vieille ville et amène dans le centre, et c’est très certainement celle que j’ai la plus aimée à Granville. Elle possède pas mal de petites boutiques de créateurs, d’artistes, du street art et une jolie librairie.

La friperie Les chats nippés




Chez Maguie :

Une découverte impromptue au détour d’une rue : Chez Maguie, un bar d’hiver éphémère tenu par Guillaume et Marlène. On peut y boire des cocktails maisons qui changent au gré de l’inspiration, de la bière locale (L’écume des falaises), un vin chaud ou manger des petits plats à base de produits locaux. J’ai adoré cet endroit atypique à la fois créatif, simple et chaleureux. A noter que le bar ferme le 4 février mais qu’ils cherchent un local pour cet été. Pour suivre leurs aventures retrouvez-les sur Facebook et Instagram !


Des marchés de Noël créatifs et alternatifs

Si vous cherchez les bons plans pour des marchés de Noël un peu différents afin de dénicher vos cadeaux de noël faits mains par des créateurs locaux, vous êtes au bon endroit !

J’ai essayé de compiler et regrouper ici de manière chronologique ces petits marchés rennais qui vous donnent envie de consommer autrement :

Expo de LeöN #11

Du 12 au 23 décembre rendez-vous à l’Antre temps pour un marché de créateurs : bijoux, sacs, bols, théières, design floral, couronnes de Noël, objets design, luminaires, horloges, sérigraphies, gravures, créations légères et poétiques en fil de fer…

Les marchés de Noël du vent moderne

2 dates et 2 endroits pour ce marché :
– le 13 décembre au Jardin Moderne 18H30/00h
– le 14 décembre aux Ateliers du Vent 16H30/01H
L’occasion de découvrir le travail d’artistes locaux et de créateurs, et de leur acheter directement : photographies, sérigraphies, oeuvres originales ou en séries, livres d’artistes, vinyles, cédés ou cassées, textiles ou luminaires, pour tous les goûts et à tous les prix.
Toutes les infos et détails sur leur événement facebook

Le marché de Lëon

Du 14 au 17 décembre 2017 au campement du Théâtre Dromesko à Saint Jacques de la Lande.
Au programme : en journée, venez vous essayer au tricot, au métier à tisser, à la poterie, la forge, la mécanique, la fabrication de bijoux, de jeux en bois ou encore de cosmétiques.
En soirée : conférences, spectacles et concerts, le tout avec restauration bio et locale à prix libre.
Plus d’infos sur leur site et sur leur événement facebook.

Le Noël des Créateurs #3 au bar de l’aviation

Pour cette 3ème édition, le 14 décembre, divers créateurs seront au Bar de l’aviation, au 13 rue Lobineau dans le quartier Villeneuve près de la gare.

Le Noël des Jeannettes

Organisé par Good morning Jeannette les 16 & 17 décembre 2017 au Bon accueil : vente de créateurs locaux. Créations textiles, bijoux, vide dressing, décoration, sérigraphie, mobilier, épicerie de Noel, éditions jeunesse, bougies :

Retrouvez leur événement Facebook ici.

Le cool club

J’avais déjà parlé de cet événement l’année dernière sur le blog. Le Cool Club investit à nouveau l’Hôtel Pasteur et rassemble des acteurs de la scène alternative dans les domaines de l’illustration, de l’édition, de la mode, du design et de la musique.
Au programme, une exposition collective sur le thème de la fête, à laquelle 34 artistes ont été invités, et une vente de produits édités en mini-séries ou des pièces uniques créées par ces adeptes du DIY, que vous ne trouverez nulle part ailleurs… Le Cool Club vous prépare également des concerts et Dj sets de qualité, que vous pourrez apprécier gratuitement le samedi et le dimanche après-midi.
Plus d’infos sur Facebook.

Le Marche de Noël du Marché noir

Le 21 décembre allez faire un tour dans leur atelier, au 11 rue de Flandre pour peut-être trouver une oeuvre d’art à mettre sous le sapin : sérigraphies, gravures, cyanotypes, affiches, éditions, textile en pagaille !

Leur événement sur Facebook et leur Instagram.

Les Transmusicales 2017

Pour leur 39ème édition, les Transmusicales 2017 vont encore une fois nous faire découvrir toute une pléiade d’artistes et de groupes qui sont encore étrangers à nos oreilles !


Aller aux Transmusciales c’est un peu partir à chaque fois vers l’inconnu, et être prêt à faire de sacrées découvertes musicales.
Aller aux Trans c’est avoir la chance de voir les premiers pas et parfois les premières scènes d’artistes qui deviendront bientôt renommés.

Du 6 au 10 décembre, les Rencontres Trans Musicales nous proposent pas moins de 87 groupes et 2 compagnies de danse, d’origines très diverses. Et il y en aura pour tous les goûts : du rap breton, de la dub japonaise, une dj palestinienne, de la pop indienne, mais aussi pas mal de groupes made in Rennes !  Et pour vous faire une idée de ce qui vous attend musicalement, je vous conseille la playlist concoctée pour cette édition 2017.

Les petits +

  • L’affiche
    Comme l’année dernière, la réalisation de l’affiche a été confiée au graffeur WAR, artiste rennais. Cette année on a troqué les pingouins contre un caméléon 😉

  • Le festival Bars en Trans, qui est un peu le prolongement ou le off du festival des Trans Musicales, et qui permet de voir des concerts gratuits ou à des tarifs abordables dans différents lieux (bars, salles de concert) les 7, 8 et 9 décembre. Plus d’infos sur la page de l’événement Facebook.

  • Feder


Parce que oui, en fait, il y aura quand même un artiste un peu connu cette année et c’est donc le Dj français Feder. Le niçois sera accompagné cette fois-ci de nombreux invités et proposera une prestation inédite. Suspens suspens !

Les Transmusicales sur les réseaux sociaux c’est ici, et aussi .

Le Marché Noir ~ 2017


Le Marché Noir c’est le festival de la microédition et des arts imprimés qui a lieu depuis 6 ans à Rennes.

Cette année les ateliers étaient multiples et permettaient d’initier petits et grands à la sérigraphie et à la gravure. Moins d’exposants que l’année dernière donc mais une boutique éphémère et une exposition des œuvres du duo berlinois Palefroi et de Sandra Baud. Cette édition 2017 avait bien des airs de fête foraine créative et colorée !

J’ai pu tester l’atelier du Chien écrasé. Le concept ? Vous tirez au sort les images et les différentes phrases qui vont constituer votre affiche, vous les disposez ensuite comme bon vous semble, et votre oeuvre est photocopiée avec le fond de votre choix. Voici le processus en images :




J’avais envie de repartir avec un autre beau souvenir créatif et j’ai donc testé également le Carousel infernal. Le principe est simple : vous choisissez votre support (un totebag ou un teeshirt) et ce dernier sera imprimé sous vos yeux ébahis. La couleur bleue est posée en premier, puis la rouge. Un coup de séchage et le tour est joué !






Le stand barbe à papa

La buvette

Le Dj !





C’était aux Ateliers du vent, pendant 2 jours (les 23 et 24 septembre) !

Monsieur Papier ~ Café papeterie


Encore un peu d’été sur le blog avec ces photos ensoleillées qui datent déjà de la mi-août…

Cela faisait tellement longtemps que je voulais découvrir cette partie du bout du monde Finistère !
Ce café/salon de thé/papeterie posé face à la mer propose une petite restauration salée et sucrée, de délicieux jus de fruit frais et surtout le fameux Paris-Brest revisité et renommé pour l’occasion : le Plogoff-Brest !

On y va pour la vue bien sûr, pour voir les jolies créations de Lisa et Cécile (posters, cartes, tote bags, carnets, carreaux de ciment), pour la boutique pleine de beaux objets décos, pour la Pointe du Raz, les pâtisseries maison…













Monsieur Papier
Papeterie sauvage
59 rue des Langoustiers
Lescoff – 29770 Plogoff
Ouvert tous les jours de 12h à 20h, y compris dimanche et jours fériés