Noirmoutier

Prolonger un peu l’été un week-end de septembre à Noirmoutier !

Balade dans le quartier historique de Noirmoutier-en-île : le Banzeau. Un quartier plein de ruelles et de jolies maisons blanches aux volets bleus :










Dans le centre de Noirmoutier-en-île, plein de jolies petites boutiques et pas mal de restaurants et cafés. J’ai été relativement déçue par le marché, qui a lieu en été le dimanche matin place de la République, près des halles. Je m’attendais à trouver des produits locaux et artisanaux, mais au lieu de ça beaucoup de stands de fringues, chapeaux, bijoux sans grand intérêt… un pti ciré jaune ?!



Une adresse que je vous conseille cependant : l’épicerie du château, située donc juste à côté du château médiéval de l’île . L’accueil y est fort sympathique et vous pouvez y trouver plein de bonnes choses à manger et à boire ! La propriétaire de cette épicerie fine est adorable : ne trouvant pas de sandwich en boulangerie et n’ayant pas franchement envie de faire la queue pour de la Mie câline, elle m’a gentillement proposé de m’en préparer un maison : pain frais, fromage et jambon italiens, crème à l’artichaut, le tout fait avec amour !


Et pour une petite glace : la Fraiseraie, dont la boutique se trouve au 20 Grande rue et qui propose des glaces faites maison aux parfums plutôt originaux, une épicerie fine et des desserts glacés.
Pour une pause : direction la plage de l’anse rouge. Un décor assez idyllique, sable blanc, cabanons de plage, villa de rêve juste au dessus, et chemin côtier avec pins maritimes


Publicités

Saint-Nazaire


Saint-Nazaire ça va te plaire comme dirait La loutre et son affiche.
Bon honnêtement je ne suis pas exactement tombée sous le charme de cette ville, d’autant que je l’ai visitée sous la tempête avec un joli crachin finistérien.
Ville grise, bordée par la mer certes, mais faite de constructions modernes d’après guerre. Détruite à 85 %, Saint-Nazaire m’a fortement fait penser à Brest, ville dans laquelle j’ai vécu.
Mais justement, ce genre d’endroit te lance des défis ! Hé oui, le challenge c’est de trouver du coloré, du beau, de l’authentique et du sympathique ! Et je dois avouer que j’y suis parvenu 🙂

~ Se balader ~

Dans le quartier du petit Maroc, le vieux Saint-Nazaire ou encore l’ancien village de pêcheurs. Son nom plutôt exotique aurait une origine finistérienne (encore eux !). C’est à partir de 1930 que ce nom a été trouvé par des marins pêcheurs, venus de Douarnenez, qui s’installèrent sur cette île artificielle. Ces derniers partaient vers les côtes du Maroc pour aller chercher le poisson. Au détour de jolies fresques et du streetart on devine une vie de quartier auparavant familial et vivant.




Un peu plus loin dans la ville, la fresque d’Ellen Rutt réalisée en 2017 dans les cadre du festival Les Escales

~ Où boire un chocolat chaud ? ~

Sous les palmiers bien sûr !
Café littéraire posé devant la mer, pour manger végétarien, boire une bière bio, lire un bouquin, voir une expo, rencontrer des auteurs, faire un apéro-concert…ou juste faire une pause et regarder les mouettes.





Sous Les Palmiers
8 boulevard de Verdun
44600 Saint-Nazaire

~ Où dormir ? ~

Aux Abeilles
Les Abeilles, d’anciens bureaux de remorqueurs, aujourd’hui réhabilités en lieu de résidence artistique et touristique. Situé sur le port, dans le quartier historique de Saint-Nazaire (petit Maroc), le bâtiment de 400 m2 offre une vue imprenable sur la baie de Saint-Nazaire. Un endroit atypique et créatif au plus près de la mer qui propose des hébergements en chambre privée , en appartement ou encore en dortoir.






Les Abeilles
3, rue de l’Écluse
44600 Saint-Nazaire
Pour réserver sur airbnb

I ♥ Granville

Une grande première pour moi, j’ai décidé d’aller en Normandie, région que je ne connais pas du tout et qui est pourtant tellement proche !  Granville est à seulement 1h15 en voiture depuis Rennes, je n’avais plus d’excuses pour bouder la région normande.
Voici pêle-mêle mes découvertes et bonnes adresses.

Le musée Christian Dior :
Je n’ai pas pris le temps de visiter l’intérieur, et les jardins (dont la roseraie) n’étaient pas franchement folichons, surtout après les tempêtes de l’hiver. Mais la vue mer vers les îles Chausey valait la peine d’aller y faire un petit tour. A refaire au printemps pour pouvoir profiter également du salon de thé extérieur !




La brocante Chez marco (rue du général Patton)


Le salon de thé Picorette



La Haute-Ville
La partie ancienne de Granville vaut le détour avec ses ruelles pavées et ses remparts surplombant le port. Les rues aux noms désuets (rue du marché aux cuirs, du marché au pain..) laissent imaginer le fourmillement passé. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui, et j’ai été un peu déçue par le manque de dynamisme actuel…on va dire que la période hivernale ne s’y prêtait peut-être pas.

Les petits trésors de la rue des Juifs :
Cette rue descend depuis la vieille ville et amène dans le centre, et c’est très certainement celle que j’ai la plus aimée à Granville. Elle possède pas mal de petites boutiques de créateurs, d’artistes, du street art et une jolie librairie.

La friperie Les chats nippés




Chez Maguie :

Une découverte impromptue au détour d’une rue : Chez Maguie, un bar d’hiver éphémère tenu par Guillaume et Marlène. On peut y boire des cocktails maisons qui changent au gré de l’inspiration, de la bière locale (L’écume des falaises), un vin chaud ou manger des petits plats à base de produits locaux. J’ai adoré cet endroit atypique à la fois créatif, simple et chaleureux. A noter que le bar ferme le 4 février mais qu’ils cherchent un local pour cet été. Pour suivre leurs aventures retrouvez-les sur Facebook et Instagram !


Entrez libre ~ Nantes


Entrez libre est une performance artistique et éphémère proposée par Pick Up Production dans le cadre du Voyage à Nantes.
Dix artistes ont pu exprimer et représenter, dans cette ancienne prison datant de 1869, les conditions de vie des détenus. Vouée à la démolition en fin d’année, l’idée est de faire parler les murs et d’immerger les visiteurs dans cet univers carcéral.
Dès l’arrivée dans la cour on est rapidement happé par les graffitis et les dessins noirs et tourmentés. Difficile de rester de marbre lorsqu’on rentre ensuite à l’intérieur et que l’on gravit les marches…








Entrez libre
Gratuit et ouvert du lundi au dimanche, de 10h à 19h
Du 1er juillet au 27 août 2017
Greffe de l’ancienne maison d’arrêt, rue Descartes, Nantes

Bécherel et sa fête du livre

La 29ème Fête du livre a eu lieu en avril dernier, j’en ai donc profité pour aller visiter Bécherel qui se trouve a juste 30 min de Rennes.

A Bécherel tout est lié aux livres. Autour de la place centrale on y trouve une quinzaine d’échoppes : librairies, bouquinistes, calligraphes, salon de thé, brocanteur…

Première cité du Livre en France et également Petite Cité de Caractère depuis 1978, il se passe toujours quelque chose à Bécherel. Outre sa Fête du livre qui a lieu chaque week-end de Pâques, de nombreuses expositions ont lieu tout au long de l’année, ainsi que le Marché aux livres les 1ers dimanches du mois, ou encore des ateliers d’écriture. Plus d’infos ici pour connaître tous les événements.



Le café librairie Gwrizienn :

La brocante La souris des champs

La librairie salon de thé Les Perséides 



Avec un beau carrelage ancien à l’intérieur. J’aurais bien aimé me poser dans le joli salon de thé dans le fond de la boutique, ça sera pour une prochaine fois !

Plus d’infos à la Maison du Livre et du Tourisme

Plus d’actus sur Facebook et Twitter

Trentemoult

trentemoult_nantes
Trentemoult c’est un ancien village de pecheur situé sur la commune de Rezé, à Nantes. Il suffit de prendre le Navibus à la gare maritime pour traverser la Loire en 10 min. Et vous voilà débarqué dans un petit monde merveilleux où les chats sont rois 🙂
chat_moto_trentemoult_nantes
maisons_couleurs_trentemoult_nantes
couleurs_trentemoult_nantes
img_7441
img_4061
img_7431
chats_trentemoult_nantes
rouge_facade_trentemoult
nains_jardin_fenetre_trentemoult
les_details_trentemoult_nantes
bleu_trentemoult_nantes
couleurs_maisons_trentemoult_nantes_reze
bleu_trentemoult_nantes
Maison d’hôtes Chez Anny, 1 rue clouard :
maison_hotes_chez_anny_trentemoult
chez_anny_trentemoult_nantes
chat_chez_anny_trentemoult
plantes_trentemoult_nantes ruelles_trentemoult_nantes
Le café du port : bonne adresse pour boire un verre en terrasse avec vue sur la Loire. L’intérieur est également particulièrement typique !
bonne_adresse_cafe_du_port_trentemoult_nantes
cafe_formica_cafe_du_port_trentemoult
cafe_du_port_trentemoult_nantes
terrasse_cafe_du_port_trentemoult_nantes
interieur_cafe_du_port_trentemoult_nantes
liivres_cafe_du_port_trentemoult
Autre endroit chouette pour se poser au soleil : la terrasse du restaurant La Civelle, avec vue imprenable sur le fleuve et des chats qui se baladent entre les chaises
terrasse_la_civelle_restaurant_trentemoult
terrasse_la_civelle_trentemoult_loire

Vacances au Pays Basque Part 2

Continuons ces tribulations au Pays basque avec une balade dans les montagnes de La Rhune avec un magnifique panorama sur la côte basque.
C’est ce que j’aime dans cette région : le mélange terre et mer permanent!
Et pour atteindre le sommet à 905 mètres il faut se lever tôt pour prendre le petit train à crémaillère qui date de 1924. Typique donc !
la_rhune_pays_basque_logo
Quand je dis qu’il faut se lever tôt c’est tout simplement pour éviter les hordes de touristes qui eux aussi veulent prendre le train pour monter tout là haut. L’ascension peut aussi se faire à pied pour les motivés de la randonnée ! Mais avec le petit train vous en aurez pour 35 min 😉
train_de_la_rhune_pays_basque
train_la_rhune_pays_basque
avis_train_de_la_rhune_pays_basque
Une fois arrivé là haut vous pouvez faire une petite pause miam ou café dans l’unes des ventas où l’on parle aussi bien français qu’espagnol.
la_rhune_pays_basque_venta
la_rhune_pays_basque2
la_rhune_pays_basque3
la_rhune_pays_basque_rocher
la_rhune_pays_basque_cairn
chardon_rose_pays_basque
la_rhune_pays_basque
la_rhune_pays_basque_balade
Les pottoks (petit cheval en basque) sont ici très faciles à approcher, voir à caresser. Ce qui n’est pas vraiment le cas habituellement car ces petits chevaux sont d’ordinaire plutôt sauvages.
pottok_la_rhune_pays_basque
bébé_pottok_la_rhune_pays_basque
la_rhune_pays_basque_pottok_petit
Vous voyez la mer là bas au loin ? Vue imprenable sur l’océan atlantique !
pierres_cairn_la_rhune_pays_basque

Le Train de La Rhune
Col de Saint-Ignace – 64310 SARE
Tél. 05 59 54 20 26
Ouvert tous les jours du 27/02 au 02/11
Leur page Facebook