Les festivals 2019

2019, l’année du changement !
Cette année j’ai bien envie d’innover et d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs en terme de festivals.
Tous les étés (ou presque) je fais le même circuit festivalesque en Bretagne, à savoir : les Vieilles Charrues, le Binic Folk Blues Festival, le Bout du Monde (à Crozon) et le reste se fait au feeling (Route du rock, Belle Ile On Air, les Chants de marin à Paimpol etc…).
Et c’est génial, parce qu’il y a pas à dire, l’ambiance est toujours au rendez-vous en terre bretonne.

Mais il se trouve qu’il y a plein d’autres événements musicaux qui m’ont l’air plutôt chouettes en dehors de nos contrées, et notamment pas très loin : en Normandie ou en Pays de la Loire. Je vous ai fait une petite sélection personnelle de mes coups de cœur que j’aurai, je l’espère, l’occasion de tester!

Festival Au Foin de la Rue
Mayenne (53), les 5 & 6 juillet 2019

Cette été ce festival Éthique et Éclectique, comme il se revendique, fêtera ses 20 ans d’existence. La programmation mise à la fois sur les découvertes et sur des artistes plus renommés, en incluant une après-midi Arts de la rue gratuit autour de l’Étang le samedi.
Se revendiquant comme éco-festival, de nombreux efforts sont faits en matière de développement durable (« camping 100% solaire, restauration bio et locale) et de prévention des risques.
L’association derrière ce festival a une volonté depuis toutes ces années : faire vivre la culture en milieu rural. C’est pourquoi d’autres événements musicaux, en plus du festival, sont proposés tout au long de l’année.

www.aufoindelarue.com

Les Escales
Saint-Nazaire, les 26, 27, et 28 juillet 2019
L’affiche de cette édition est magnifique (réalisée par Gleo, une street artiste colombienne que j’adore) et invite encore une fois au voyage ! D’ailleurs le thème de cette année est le Brésil avec un focus sur la scène musicale de Sao Paulo. L’événement se passera sur l’Île du Petit Maroc (sur le port de Saint-Nazaire). Un parcours street art est également proposé comme tous les ans, avec très certainement la réalisation d’une fresque murale par l’artiste Gleo.

www.festival-les-escales.com

Biches festival
Basse Normandie, les 14, 15, 16 juin 2019

Rien que le nom me ravi et m’intrigue… Biches est tout jeune (4 ans) et on sent un pti côté bobo-hipster derrière leur identité graphique. Niché au cœur des bois du pays d’Auge, ce festival de musique indépendante  a pour ambition de faire découvrir des artistes émergents (rock, pop ou électro). Il semble donc que ce soit en Normandie que ça va bicher cet été (oui elle était facile) !
biches-festival.fr

Horizons Open Sea Festival
Landéda et l’abers Wrac’h (29), les 7, 8, 9 juin 2019

Il fallait bien un pti festoche breton dans cette sélection tout de même ! Celui-ci se déroule en Finistère nord, pas loin de Brest. Son côté mini festival en bord de mer m’a fortement fait penser aux Petites Folies (qui a lieu en Pays d’Iroise). Trois jours de musiques électroniques face à la mer et sous le crachin soleil breton, sympa non ?

www.horizons-opensea.fr

Château Perché Festival
Arboretum de Balaine (03) du 25 au 28 juillet 2019

Un univers effectivement bien perché pour ce festival où les mots d’ordre sont électro, déguisements et lâcher prise pendant 4 jours ! Sa particularité : le lieu change chaque année. Cette fois-ci leurs univers psychédelique se posera en Auvergne dans le parc botanique du château de Belaine.
Prêt à plonger dans cette folie douce remplie de paillettes et de beats électros ?

chateauperche.com

Publicités

Dédale ~ Vannes

Dédale est un projet artistique collaboratif et éphémère situé dans les anciens locaux de la DDE (Direction Départementale de l’Equipement) le long du port de Vannes, à quelques minutes à pied du centre historique.
Un peu à l’image de l’exposition Entrée libre de Nantes (dont je parlais dans cet article), ici le lieu est voué à la destruction (d’ici fin décembre 2019) et sera transformé en un projet immobilier. En attendant de raser ces bâtiments, l’association l’Art prend la rue a fait appel aux dons et au mécénat pour distiller un peu de créativité et de graffiti à l’intérieur.

Les visites sont gratuites et durent 1 heure par groupe de 25 personnes. Les créneaux sont très demandés et il est évidemment recommandé de réserver en avance (directement en ligne).
Le lieu est en perpétuelle évolution puisque le premier étage était en cours de réalisation lorsque j’ai visité l’expo. Ce qui veut dire que d’autres artistes et œuvres seront à découvrir d’ici les mois à venir ! 🙂







Le Dédale café, situé au rez de chaussé : un endroit coloré avec terrasse extérieure et fresques murales ! Des cafés tricot et d’autres événements sont régulièrement proposés.






Les suivre sur Facebook et Instagram

Les vagabondes~Rennes


Dans le quartier sud gare à Rennes un nouveau jardin citadin est apparu rue Quineleu : les vagabondes. Un espace botanique éphémère, imaginé par la paysagiste Adelaïde Fiche (Folk Paysage) pour le projet de la ZAC EuroRennes.

Difficile de ne pas le remarquer lorsque l’on passe dans le quartier : une nouvelle fresque de l’artiste War orne le mur principal et une grande cage à oiseau est posé devant.

Une habitante voisine, me voyant explorer le jardin, m’a expliqué le fonctionnement. Cet espace est en permanence ouvert, et permet à tous ceux qui le souhaitent de venir s’y poser, flâner, pique-niquer sur les tables en bois, planter une graine, cultiver quelques plants, déposer un livre dans la bibliothèque. Un potager va voir le jour bientôt de l’autre côté de la rue, ainsi-que des ruches sur une autre parcelle.









Un endroit un peu sauvage parmi ce décor de bitume qui donne envie de s’y arrêter un instant pour voir ce qui s’y pousse. Un peu de poésie urbaine dans ce monde bétonné !

Café Cortina ~Rennes


Vous cherchez un café rétro, style petit bistro de quartier, ambiance décontractée, cuisine maison ? Le café Cortina est tout cela en même temps !

Situé juste derrière le centre Colombia, c’est l’endroit parfait pour déjeuner en centre ville le midi, ou se poser boire un verre en terrasse dès qu’il fait beau à Rennes !


Ce midi là au menu c’était paleron de boeuf et crème à la praline en dessert !



Les petits + :

  • Les cafés tricot : tous les premiers mardis du mois, le Cortina accueille les amateurs du tricot à partir de 18h jusqu’à 22H. Pour suivre les événements Facebook c’est par ici.
  • Des concerts, animations et des expositions tout au long de l’année. Le programme c’est par ici !

Café Cortina
12 Rue du Dr Francis Joly
35000 Rennes
Leur site et leur page Facebook

Un week-end à Belle-Île-en-Mer


Lors des ponts du mois de mai j’ai eu la chance de pouvoir enfin découvrir Belle-île-en-Mer, dans le Morbihan. La météo avait décidé de nous donner du soleil pendant ce long weekend de 3 jours. Nous sommes donc partis avec le bateau d’un ami, sous un grand soleil breton et avec une mer d’huile, à la conquête du caillou !
Les trajets aller et retour ont été un peu longs, le vent n’étant pas vraiment coopératif, mais quel bonheur d’arriver au port du Palais avec le coucher de soleil sur la mer et des airs de guitare.
Dès le samedi matin : balade au marché dans le petit bourg du Palais, achat du pique-nique (huitres et galette saucisse), puis direction la plage. Et on peut dire qu’à Belle-île ce ne sont pas les petites criques aux eaux turquoises qui manquent !















La bonne adresse
Un petit salon de thé/coffee shop qui a ouvert récemment au Palais au 47 rue Joseph Le Brix : le Baker street. La propriétaire est adorable et son mari est pâtissier. Leurs choux à l’orange sont d’ailleurs à tomber, tout comme la carte qu’ils proposent à base de produits frais et de tout fait maison. Cafés, boissons et en-cas à emporter ou sur place. 




Après une première nuit un peu agitée dans l’avant port, direction le bassin à flot pour plus de tranquillité, encore faut-il patienter que l’écluse s’ouvre et que les embouteillages se résorbent !


Sauzon
Petit port tout mignon à seulement 7 kms du Palais, il est possible de prendre le bus ou de louer un vélo ou même une 2 CV pour y aller (et parcourir le reste de l’île si ça vous chante !).







J’ai adoré Belle-île de part ses façades colorées, ses petits bars animés, ses ruelles, la gentillesse, la convivialité des îliens et leur esprit festif. L’île étant assez grande (85 km²) je n’ai pas eu le temps de tout voir, d’autant que sans moyen de locomotion c’est forcément plus limité (bien que le stop fonctionne vraiment pas mal). Je compte bien revenir !

Écomusée du pays de Rennes

J’ai profité d’une après-midi ensoleillée de printemps pour enfin aller découvrir cet écomusée situé au sud de Rennes, dans l’ancienne ferme de la Bintinais. Vieille de 5 siècles d’histoire rurale, cette ferme de 19 ha permet, au travers d’un parc agronomique, de découvrir vergers, potager, animaux de races anciennes, plantes cultivées en Bretagne… Chaque visiteur peut y aller à son rythme et selon ses envies !









Les petits + :

    • Le tarif : seulement 6 € pour le tarif plein ! Si vous souhaitez connaître les prix d’entrée c’est par ici.
    • Les animations : en plus des expos permanentes et temporaires, l’écomusée propose des démonstrations qui sont pour certaines devenues des rendez-vous annuels.  Vous pourrez par exemple assister à la tonte des moutons ou encore à la fabrication du cidre. À découvrir ici.
    • Être au plus près des animaux. C’est quand même chouette de pouvoir en approcher certains et même parfois de les caresser. En cette saison il y a évidemment plein de bébés moutons, chèvres et petits veaux très mignons !

Et n’oubliez pas, samedi prochain c’est la nuit des musées à Rennes :

Plus d’infos sur leur site internet ou sur leur page Facebook.