Les vagabondes~Rennes


Dans le quartier sud gare à Rennes un nouveau jardin citadin est apparu rue Quineleu : les vagabondes. Un espace botanique éphémère, imaginé par la paysagiste Adelaïde Fiche (Folk Paysage) pour le projet de la ZAC EuroRennes.

Difficile de ne pas le remarquer lorsque l’on passe dans le quartier : une nouvelle fresque de l’artiste War orne le mur principal et une grande cage à oiseau est posé devant.

Une habitante voisine, me voyant explorer le jardin, m’a expliqué le fonctionnement. Cet espace est en permanence ouvert, et permet à tous ceux qui le souhaitent de venir s’y poser, flâner, pique-niquer sur les tables en bois, planter une graine, cultiver quelques plants, déposer un livre dans la bibliothèque. Un potager va voir le jour bientôt de l’autre côté de la rue, ainsi-que des ruches sur une autre parcelle.









Un endroit un peu sauvage parmi ce décor de bitume qui donne envie de s’y arrêter un instant pour voir ce qui s’y pousse. Un peu de poésie urbaine dans ce monde bétonné !

Publicités

Café Cortina ~Rennes


Vous cherchez un café rétro, style petit bistro de quartier, ambiance décontractée, cuisine maison ? Le café Cortina est tout cela en même temps !

Situé juste derrière le centre Colombia, c’est l’endroit parfait pour déjeuner en centre ville le midi, ou se poser boire un verre en terrasse dès qu’il fait beau à Rennes !


Ce midi là au menu c’était paleron de boeuf et crème à la praline en dessert !



Les petits + :

  • Les cafés tricot : tous les premiers mardis du mois, le Cortina accueille les amateurs du tricot à partir de 18h jusqu’à 22H. Pour suivre les événements Facebook c’est par ici.
  • Des concerts, animations et des expositions tout au long de l’année. Le programme c’est par ici !

Café Cortina
12 Rue du Dr Francis Joly
35000 Rennes
Leur site et leur page Facebook

Un week-end à Belle-Île-en-Mer


Lors des ponts du mois de mai j’ai eu la chance de pouvoir enfin découvrir Belle-île-en-Mer, dans le Morbihan. La météo avait décidé de nous donner du soleil pendant ce long weekend de 3 jours. Nous sommes donc partis avec le bateau d’un ami, sous un grand soleil breton et avec une mer d’huile, à la conquête du caillou !
Les trajets aller et retour ont été un peu longs, le vent n’étant pas vraiment coopératif, mais quel bonheur d’arriver au port du Palais avec le coucher de soleil sur la mer et des airs de guitare.
Dès le samedi matin : balade au marché dans le petit bourg du Palais, achat du pique-nique (huitres et galette saucisse), puis direction la plage. Et on peut dire qu’à Belle-île ce ne sont pas les petites criques aux eaux turquoises qui manquent !















La bonne adresse
Un petit salon de thé/coffee shop qui a ouvert récemment au Palais au 47 rue Joseph Le Brix : le Baker street. La propriétaire est adorable et son mari est pâtissier. Leurs choux à l’orange sont d’ailleurs à tomber, tout comme la carte qu’ils proposent à base de produits frais et de tout fait maison. Cafés, boissons et en-cas à emporter ou sur place. 




Après une première nuit un peu agitée dans l’avant port, direction le bassin à flot pour plus de tranquillité, encore faut-il patienter que l’écluse s’ouvre et que les embouteillages se résorbent !


Sauzon
Petit port tout mignon à seulement 7 kms du Palais, il est possible de prendre le bus ou de louer un vélo ou même une 2 CV pour y aller (et parcourir le reste de l’île si ça vous chante !).







J’ai adoré Belle-île de part ses façades colorées, ses petits bars animés, ses ruelles, la gentillesse, la convivialité des îliens et leur esprit festif. L’île étant assez grande (85 km²) je n’ai pas eu le temps de tout voir, d’autant que sans moyen de locomotion c’est forcément plus limité (bien que le stop fonctionne vraiment pas mal). Je compte bien revenir !

Écomusée du pays de Rennes

J’ai profité d’une après-midi ensoleillée de printemps pour enfin aller découvrir cet écomusée situé au sud de Rennes, dans l’ancienne ferme de la Bintinais. Vieille de 5 siècles d’histoire rurale, cette ferme de 19 ha permet, au travers d’un parc agronomique, de découvrir vergers, potager, animaux de races anciennes, plantes cultivées en Bretagne… Chaque visiteur peut y aller à son rythme et selon ses envies !









Les petits + :

    • Le tarif : seulement 6 € pour le tarif plein ! Si vous souhaitez connaître les prix d’entrée c’est par ici.
    • Les animations : en plus des expos permanentes et temporaires, l’écomusée propose des démonstrations qui sont pour certaines devenues des rendez-vous annuels.  Vous pourrez par exemple assister à la tonte des moutons ou encore à la fabrication du cidre. À découvrir ici.
    • Être au plus près des animaux. C’est quand même chouette de pouvoir en approcher certains et même parfois de les caresser. En cette saison il y a évidemment plein de bébés moutons, chèvres et petits veaux très mignons !

Et n’oubliez pas, samedi prochain c’est la nuit des musées à Rennes :

Plus d’infos sur leur site internet ou sur leur page Facebook.

Traversées sonores ~ Granville

Les Traversées sonores, festival de musiques électroniques et indépendantes se posera en plein cœur de Granville, du 10 au 12 mai 2018, dans quatre lieux insolites ou confidentiels.

Pour sa 3e édition le festival normand va, cette année encore, promouvoir une scène locale aux côtés d’artistes confirmés, mélangeant électro, pop et rock.
  

Les petits + du festival :

  • Un grand brunch musical 

Le vendredi 11 mai, de 13h à 15h vous pourrez tester « Le repas de famille » : un grand brunch musical organisé sur la promenade du Plat Gousset. Imaginez une table géante de 13 mètres de long pouvant rassembler 100 festivaliers, artistes, techniciens, bénévoles autour d’un bon repas. Sur réservation uniquement (repas complet : 20 €) !

  • Certains concerts sont gratuits

En effet, les après-midis seront en accès libre, permettant ainsi au plus grand nombre de découvrir certains artistes dans des lieux plutôt canons, comme par exemple le jardin de Bazeilles : jardin suspendu, niché au sommet d’une falaise, face à la mer et aux îles de Chausey. Y a pire non ?

Plus d’infos et toute la programmation sur leur événement Facebook.

Les suivre sur Facebook, Instagram et leur site internet.

Saint-Nazaire


Saint-Nazaire ça va te plaire comme dirait La loutre et son affiche.
Bon honnêtement je ne suis pas exactement tombée sous le charme de cette ville, d’autant que je l’ai visitée sous la tempête avec un joli crachin finistérien.
Ville grise, bordée par la mer certes, mais faite de constructions modernes d’après guerre. Détruite à 85 %, Saint-Nazaire m’a fortement fait penser à Brest, ville dans laquelle j’ai vécu.
Mais justement, ce genre d’endroit te lance des défis ! Hé oui, le challenge c’est de trouver du coloré, du beau, de l’authentique et du sympathique ! Et je dois avouer que j’y suis parvenu 🙂

~ Se balader ~

Dans le quartier du petit Maroc, le vieux Saint-Nazaire ou encore l’ancien village de pêcheurs. Son nom plutôt exotique aurait une origine finistérienne (encore eux !). C’est à partir de 1930 que ce nom a été trouvé par des marins pêcheurs, venus de Douarnenez, qui s’installèrent sur cette île artificielle. Ces derniers partaient vers les côtes du Maroc pour aller chercher le poisson. Au détour de jolies fresques et du streetart on devine une vie de quartier auparavant familial et vivant.




Un peu plus loin dans la ville, la fresque d’Ellen Rutt réalisée en 2017 dans les cadre du festival Les Escales

~ Où boire un chocolat chaud ? ~

Sous les palmiers bien sûr !
Café littéraire posé devant la mer, pour manger végétarien, boire une bière bio, lire un bouquin, voir une expo, rencontrer des auteurs, faire un apéro-concert…ou juste faire une pause et regarder les mouettes.





Sous Les Palmiers
8 boulevard de Verdun
44600 Saint-Nazaire

~ Où dormir ? ~

Aux Abeilles
Les Abeilles, d’anciens bureaux de remorqueurs, aujourd’hui réhabilités en lieu de résidence artistique et touristique. Situé sur le port, dans le quartier historique de Saint-Nazaire (petit Maroc), le bâtiment de 400 m2 offre une vue imprenable sur la baie de Saint-Nazaire. Un endroit atypique et créatif au plus près de la mer qui propose des hébergements en chambre privée , en appartement ou encore en dortoir.






Les Abeilles
3, rue de l’Écluse
44600 Saint-Nazaire
Pour réserver sur airbnb

Le brunch des Grands gamins

Rennes regorge de bonnes adresses pour aller bruncher. Mais je dois dire que celui des Grands gamins sur le Mail reste pour moi l’un des meilleurs. Et la bonne nouvelle c’est qu’ils ne le proposent pas que le dimanche !

Et oui, bruncher aux Grands gamins c’est possible le samedi aussi, entre 11h30 et 12h ou 13h30 et 14h, et il est préférable de réserver.

Pour 19€90 vous aurez une boisson chaude au choix, un jus de fruits, une assiette salée et une assiette sucrée, le tout fait maison avec des produits frais.




L’exposition actuelle : The Feebles (créateurs de l’identité visuelle du restaurant)

Le reste du temps ce café cantine propose également sur l’heure du midi de très bon burgers :

Hâte qu’il fasse à nouveau beau et chaud pour pouvoir profiter de leur grande terrasse 🙂

Les grands gamins
40 Mail François Mitterrand, 35000 Rennes
02 23 25 89 11
Ouvert du mardi au dimanche